Le Pigeon dans l'Histoire

Un peu d'Histoire...

La période de domestication du Pigeon est assez floue. On parle du Damascène vers l'an 5000 avant notre ère. Au cours des siècles, il a été apprécié, haï et même vénéré dans certains pays.

A l'époque féodale, de majestueux colombiers ont été bâtis. Ils étaient l'apanage de la Noblesse et constituaient une vitrine du château auquel ils appartenaient. A une époque où la viande fraîche manquait et se conservait dans le sel, la chair fraîche et les oeufs étaient appréciés sur toutes les tables. Le pigeon constituait un complément à la viande de salaison et les oeufs étaient servis en omelette. Les jeunes pigeons servaient aussi le nourriture aux faucons que l'on dressait pour la chasse au vol.

Pigeonnier du Château de Brézé (49) :

L'intérieur :   

Détail d'un boulin :

Chaque couple de pigeons y occupe "un boulin", c'est-à-dire une case qui peut même être double afin d'accueillir les jeunes en attente de leur période d'envol pendant que les parents s'occupent d'une seconde nichée. La partie basse des pigeonniers servait à la volaille que l'on nourissait mais la partie était bien sûr réservée au pigeons qui s'alimentaient dans les prés alentours.

Puis, le privilège de posséder un colombier fût abandonné et les pigeons y nichant furent ravagés par le peuple rural en quête de viande. En effet à l'époque, on dénombrait environ 42 000 communes soit, pour simplifier l'illustration, 42 000 colombiers. En prenant 100 couples de pigeons par colombier, générant au moins 4 petits par an, on obtient... 16 800 000 pigeons par an ! On a ainsi vite démontré l'utilité de cet oiseau pour notre consommation et la  la constitution d'engrais riche, "la colombine" très prisée pour amender les vignobles et source d'importants revenus pour leurs propriétaires.

Des couples de pigeons étaient aussi offerts en cadeaux par les rois et les seigneurs désireux d'honorer une personne. Les plumes de pigeons servaient aux coussetiers pour confectionner couettes et lits, et aux plumassiers afin d'apprêter les chapeaux et les déguisements.

Puis, sa domestication s'intensifie et de nouvelles races sont créées. Ainsi, au XVIII ème siècle, un certain Buffon commence à inventorier les races de pigeons existantes.

Messager rapide, des pigeons transmettaient des informations de châteaux en châteaux. Plus proche de nous, lors des 2 guerres mondiales, le nombre d'élevages régresse rapidement à cause de l'occupant. ..

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

__BM__